Le fantôme de la tour de Keristin

 

 

à l'origine, il y avait...

L'envie depuis toujours d'apprendre à jouer de la cornemuse.

Mes périgrinations ne m'ont permis de rentrer en Bretagne qu'à l'âge de 45 ans mais j'ai commencé l'apprentissage de ce merveilleux instrument au bagad de Combrit. Lors d'un séjour au sultanat d'Oman, j'ai rencontré John Bruce, ancien pipe major du régiment des Royal Dragoon Scots Guards qui m'a enseigné les rudiments de la musique écossaise. Cette histoire était un hommage à tous ceux qui ont participé à cet apprentissage, aux sonneurs, à l'Ecosse (et donc il fallait un fantôme) et naturellement en plaçant l'intrigue dans le cadre de ma Bretagne.

et pour aller plus loin...

Le site officiel de l'office du tourisme écossais.

Le site du régiment des Royal Dragoon Scots Guards, créateurs du célèbre"Amazing grace".

Un excellent site en français qui fait le point sur tout ce qu'il faut savoir sur la grande cornemuse écossaise

 

 

 

 

 

 

Rédiger l'histoire du bagad de Sainte-Marine à l'occasion de son 50e anniversaire et effectuer des recherches sur le château qui sert de lieu de répétition aux sonneurs, voila une tâche simple et passionnante qui convient parfaitement à l'écrivain public Gwenn Rosmadec. Enfin, en apparence, car le "pen soner" des bombardes n'a pas vraiment envie de révéler son passé. Quant au château, il recèle, aux dires des anciens, un fantôme écossais qui joue de la cornemuse certains soirs, au sommet d'une tour, sans que l'on ne sache pourquoi. Stratagème pour attirer le touriste ou éloigner le curieux ? Authentique fantôme ? Lorsqu'un jeune sonneur du bagad périra noyé dans l'Odet, Gwenn Rosmadec partira traquer la vérité avec ses armes habituelles : le bon sens, la logique et la maîtrise du paranormal que ses voyages exotiques lui ont permis de maîtriser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible pour tout type de support aux éditions du 38.

 

Ce roman a été enregistré par l'association des donneurs de voix. Le CD, destiné aux mal-voyants, est disponible dans les bibliothèques sonores de France

(écoutez un extrait du chapitre 16 au format mp3):